Combien de chevaux maximum pour un jeune conducteur ?

Après l’obtention du permis de conduire, certaines personnes sont excitées à l’idée de conduire des voitures puissantes.

La puissance d’une voiture est définie par le nombre de chevaux de cette dernière. Pour un jeune conducteur, il y a un plafond pour le nombre de chevaux des voitures que vous aurez à conduire.

Lire également : Machine sous vide magic vac : que faut-il savoir ?

Avis des assureurs sur le nombre de chevaux pour un jeune conducteur

Les assureurs automobiles ont des avis mitigés sur le nombre de chevaux maximum pour un jeune conducteur. Le code des assurances n’exige pas non plus une limitation de chevaux pour les jeunes conducteurs.

Certaines compagnies d’assurance considèrent qu’une voiture avec plus de 6 chevaux fiscaux est puissante. Pour d’autres compagnies, c’est à partir de 7 chevaux ou de 8 chevaux fiscaux que la voiture est puissante.

A lire en complément : Quelle franchise pour une assurance habitation ?

De façon raisonnable, un jeune conducteur doit se garder de dépasser 6 chevaux fiscaux, car elle a une puissance moins élevée que les autres voitures à chevaux élevés.

De plus, c’est le moment pour le jeune conducteur de prouver qu’il est en mesure de conduire sans commettre d’accident de circulation.

Ainsi, selon la compagnie d’assurance, le nombre de chevaux maximum pour un jeune conducteur est défini. Néanmoins, les assureurs ont de la réticence à assurer un jeune conducteur qui dispose d’une voiture avec un grand nombre de chevaux.

Ces dernières auraient favorisé un excès de vitesse pour un débutant et immanquablement des accidents de circulation.

Risques encourus suite au non-respect de la limitation de chevaux

Un jeune conducteur court de nombreux risques face au non-respect du nombre de chevaux pour son niveau de conduite.

Selon l’OMS, la principale cause de décès chez les enfants et les jeunes adultes est l’accident de la circulation. En effet, les jeunes conducteurs peuvent être amenés à rechercher des sensations fortes et peuvent conduire à toute vitesse dans la circulation.

Certains jeunes peuvent prendre le volant en étant ivres ou sous stupéfiants. Un jeune conducteur qui ne respecte pas les limitations sur le nombre de chevaux peut très facilement trouver la mort dans un accident de voiture.

Par ailleurs, les jeunes conducteurs n’ont pas d’expérience dans la conduite et perdraient rapidement leur sang froid dans les situations stressantes.

Le respect du Code de la route sera le principal moyen pour vous protéger contre les dangers. Pour cela, avec une voiture puissante, vous décuplerez vos efforts afin de faire preuve de retenue dans la circulation.

Vous pouvez très facilement griller un feu de circulation ou dépasser la limite de vitesse sur une autoroute. Avec beaucoup de chance dans ce cas, vous payerez simplement une amende.

Dans d’autres cas selon les réalités, vous serez à l’origine d’un accident et vous verrez des points être retirés de votre permis. Vous pourriez y perdre également la vie.

L’assurance auto pour un jeune conducteur

Les assureurs automobiles assurent difficilement les jeunes conducteurs qui ont des voitures avec des chevaux élevés.

Si votre véhicule ne respecte pas le nombre de chevaux requis pour un jeune conducteur, vous avez de fortes chances de rester sans assurance automobile.

Cependant, certains assureurs peuvent vous offrir leur service d’assurance, mais à des tarifs très élevés. Certaines compagnies d’assurance ont trouvé cette méthode pour inciter les jeunes conducteurs à opter pour des voitures avec des chevaux adaptés.

Si le conducteur ne veut pas en démordre, il devra payer plus cher et faire ses preuves pendant une durée donnée avant de profiter du tarif normal.

Certaines compagnies font payer deux fois plus cher le prix de l’assurance auto au jeune conducteur pendant la première année.

Le prix baisse petit à petit au fil des années. Dans le même temps, le jeune conducteur doit faire de son mieux pour éviter les accidents de circulation.

Le choix de conduire une voiture avec des chevaux élevés est coûteux financièrement et comporte des risques cités plus haut. Le nombre de chevaux idéal pour un jeune conducteur est défini et cela n’exclut pas la prudence sur la route.

Jeune conducteur : comment payer moins cher votre assurance auto ?

Comme vous venez de le voir sur notre page traitant des chevaux d’une voiture, cela influe sur le cout de votre assurance jeune conducteur, mais ce n’est pas le seul critère. Nous allons donc vous expliquer quel est le meilleur profil pour profiter d’une assurance auto jeune conducteur moins chère, mais aussi ce que vous pouvez faire.

  • Suivant l’endroit où vous stationnez votre voiture, vous pouvez payer plus ou moins cher. Pour faire des économies, il est préférable de pouvoir vous garer dans un garage fermé.
  • La manière dont vous avez obtenu votre permis a aussi une incidence. C’est plutôt une bonne nouvelle pour vous, si vous avez fait la conduite accompagnée. En effet, les compagnies d’assurance appliquent une surprime moins élevée, car elles considèrent que vous avez déjà une expérience sur la route.
  • Vous pouvez aussi vous renseigner sur les différents types d’assurance auto. Si l’assurance auto au tiers est la moins chère, sachez que vous ne serez pas indemnisé si vous avez un accident responsable. C’est pour cette raison que nous vous invitons à regarder du côté des assurances au km, pour prendre une formule avec plus de garantie, sans pour autant payer plus cher.
  • Regardez également si vous pouvez avoir une réduction avec votre auto-école, car certaines ont un partenariat. 

Catégories de l'article :
Auto