Est-ce que le vapotage est dangereux pour la santé

Un fait reconnu mondialement : « fumer est dangereux pour la santé ». La composition de la cigarette classique présente des propriétés nocives pour l’organisme. Voilà sans doute la raison pour laquelle, une nouvelle méthode de fumette a vu le jour : celle des vapes à travers les cigarettes électroniques. Contrairement à l’action de fumer qui renvoie à l’utilisation d’une cigarette traditionnelle, l’action de vapoter implique l’inhalation des vapes via une e-cigarette. Toutefois, la question sur les réels effets de cette nouvelle forme de fumette reste en suspens. Est-ce que le vapotage est dangereux pour la santé ? Voici la question à laquelle nous avons tenté d’apporter des réponses à travers cet article.

Le vapotage : une forme de fumette révolutionnaire

Vapoter renvoit à inhaler de la vapeur provenant d’une cigarette électronique. Encore appelés e-cigarettes, ces appareils de fumette révolutionnent l’action de fumer. En effet, celle-ci est très récente et la communauté des fumeurs n’y adhère pas complètement. Les cigarettes électroniques intègrent un liquide (e-liquide) qui, suite à l’action de la batterie intégrée produit de la vape. Ceux-ci sont équipés d’une batterie responsable de la combustion des e-liquides. Les e-liquides sont des substances principalement composées de propylène glycol, de glycérol d’arôme et de nicotine. La nicotine qui est considérée comme une substance plus ou moins nocive n’y apparait qu’à très faible dose. Vapoter c’est fumer sans inhaler de la fumée.

A lire également : Comment charger la cigarette électronique ?

Les effets du vapotage sur le plan sanitaire

Le vapotage est une technique très récente. Selon certains scientifiques, celle-ci représente le meilleur moyen de fumer sans impacter sa santé. En effet, le caractère nocif d’une cigarette est lié à l’inhalation directe de la fumée. La combustion du tabac libère un ensemble de substance malsaine qui affecte directement les poumons et le système respiratoire. À l’inverse, la vapeur produite par les cigarettes électroniques est beaucoup plus douce et moins brutale pour l’organisme.

La nature et l’effet des e-liquides sur le plan sanitaire restent en suspens. En effet, les avis sont assez contradictoires à ce sujet. Aujourd’hui, il n’est pas encore possible de déterminer le réel impact du vapotage sur une longue durée. Dire que les cigarettes électroniques représentent un danger pour la santé est une exagération. Il faut tout de même notifier que l’action de vapoter renvoie à une inhalation de substances exposée à haute température. Cela ne peut donc pas avoir un impact assurément bénéfique. Il existe cependant un risque majeur avéré lié à l’action de vapoter : la dépendance. Bien qu’elle ne soit présente qu’en très faible quantité, la nicotine contenue dans les e-liquides peut engendrer une addiction sur le long terme.

A lire aussi : Concept-car : les 3 meilleurs espoirs de 2019

Vapoter ou fumer : quelle est l’option la plus recommandée pour la santé ?

La réponse à cette question semble évidente. Le vapotage et la fumette représentent deux méthodes d’inhalation liée à la combustion d’une substance. Toutefois, l’une est beaucoup plus toxique que l’autre sur la santé. En effet, fumer renvoie à la combustion de tabac: une substance jugée néfaste pour l’organisme. De plus, l’absorption directe de fumée présente d’importants risques sur le plan sanitaire. L’action de fumer entraine de nombreuses maladies respiratoires, notamment la tuberculose et l’asthme. À l’inverse, le vapotage qui représente la version améliorée et plus conservatrice de la fumette classique est beaucoup plus inoffensif. Les e-liquide ne contiennent aucune trace de tabac et les aromes sont variés en fonction des gouts de chaque fumeur. Il s’agit d’une sorte de sevrage agréable et fiable.

Catégories de l'article :
Auto